Tous des rois nus?

Il est un conte qui m’accompagne et que j’aime particulièrement depuis longtemps, c’est celui du roi nu, dit aussi « Les habits neufs de l’empereur ».  Il met en scène les tendances grégaires de l’humain, sa vanité autant que sa peur d’être mis à l’écart, de ne pas « en être », qui le conduisent à mystifier les autres et finalement s’auto-mystifier… jusqu’au ridicule…qui ne tue pas certes… Toute ressemblance avec le monde sérieux des arts martiaux serait donc purement fortuite…

The+naked+King-1-1

Je vous en livre ici un résumé. Il en existe de nombreuses versions,

Il y a bien longtemps dans un pays lointain, vivait un roi qui aimait être bien mis. Il avait un habit pour chaque heure du jour.
Un beau jour, deux escrocs arrivèrent dans la ville. Ils prétendirent savoir tisser une étoffe que seules les personnes sottes ou incapables dans leurs fonctions ne pouvaient pas voir. Ils proposèrent au souverain de lui confectionner des vêtements. Le roi pensa que ce serait un habit exceptionnel et qu’il pourrait ainsi repérer les personnes intelligentes de son royaume. Les deux charlatans se mirent alors au travail.
Quelques jours plus tard, l’empereur, curieux, vint voir où en était le tissage de ce fameux vêtement. Il ne vit rien car il n’y avait rien. Troublé, il décida de n’en parler à personne, car personne ne voulait d’un roi sot. Il envoya plusieurs ministres inspecter l’avancement des travaux. Ils ne virent rien non plus, mais n’osèrent pas l’avouer, de peur de passer pour des imbéciles. Tout le royaume parlait de cette étoffe extraordinaire.
Le jour où les deux escrocs décidèrent que l’habit était achevé, ils aidèrent le roi à l’enfiler. Ainsi « vêtu » et accompagné de ses ministres, le souverain se présenta à son peuple qui, lui aussi, prétendit voir et admirer ses vêtements. Seul un petit garçon osa dire la vérité : « Mais, le roi est nu ! ». Et tout le monde lui donna raison. Le roi comprit qu’il s’était fait berner.

(D’après Hans Christian Andersen…)

Brassens en a fait une chanson magnifique, toute en sous-entendus :

 

Et je résiste pas à ce bel exemple de Roi Nu…Le King lui-même, qui n’a visiblement pas mangé que des chocapics ce jour là…

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s